EDIMBOURG : Histoire

                      



850 av. J.-C.

Castle Rock, une colline volcanique, domine le centre-ville. C'est sans doute sa position défensive naturelle qui attira les premiers habitants vers l'an 850 avant notre ère.

IVe-XIe siècles

Au IVe siècle, deux peuplades celtes habitaient l'Écosse actuelle : les Pictes et les Bretons. Au VIe siècle, une troisième tribu celte venue du nord de l'Irlande, les Scots, s'y établirent à leur tour et fondèrent le royaume de Dalriada. Les Angles de Northumbrie, originaires du nord-est de l'Angleterre colonisèrent le sud-est de l'Écosse un siècle plus tard. Ils édifièrent une forteresse sur Castle Rock, qu'ils baptisèrent Edwinesburh. Celle-ci devait constituer la place forte la plus méridionale des Écossais jusqu'en 1018, date à laquelle le roi Malcolm II décréta que la rivière Tweed marquerait désormais la limite sud de ses terres, ce qui n'empêcha pas les Anglais de mettre la ville à sac à sept reprises.

1124

Édimbourg prit réellement son essor au XIe siècle, avec l'implantation de marchés au pied de la citadelle, et surtout à partir de 1124, lorsque le roi David Ier réunit sa cour au château et fonda l'abbaye de Holyrood.

1450

La première véritable enceinte de la ville fut construite aux alentours de 1450. Elle englobait Old Town et le quartier du Grassmarket. Cette petite zone protégée vit s'élever des immeubles allant jusqu'à six étages pour loger une population en pleine expansion.

1513

Cet âge d'or, marqué par la création du College of Surgeons et par le développement d'imprimeries, prit fin avec la mort de Jacques IV, tué à la bataille de Flodden, en 1513. Le roi d'Angleterre Henry VIII tenta d'imposer l'union de Marie (Marie Stuart), la fille de Jacques V, avec son propre fils, mais les Écossais préférèrent la marier au dauphin de France (fils d'Henri II). Les troupes anglaises semèrent alors la terreur dans la ville et les Écossais firent appel à l'aide française.

1555-1560

C'est pendant le séjour de Marie en France que les idées de la Réforme s'imposèrent. Les Écossais prêtaient depuis longtemps une oreille sympathique à ces théories, si bien que quand le réformateur écossais John Knox revint d'exil, en 1555, son message calviniste rencontra un certain engouement. En 1560, le Parlement écossais créa une Église protestante indépendante de Rome.

1603

En 1603, à la mort d'Elizabeth Ière, Jacques VI d'Écosse (fils de Marie Stuart) devint roi d'Angleterre. Il déplaça sa cour à Londres. La dynastie Stuart ne devait plus prêter grande attention à Édimbourg.

XVIIIe siècle

Même si la ville conservait une vie culturelle et intellectuelle florissante, l'Acte d'union de 1707, instaurant la fusion des deux royaumes, réduisit encore son importance politique. La seconde moitié du XVIIIe siècle vit son extension au nord de la vieille ville.

XIXe siècle

L'explosion démographique du XIXe siècle – Édimbourg vit sa population quadrupler pour atteindre 400 000 habitants, soit à peine moins qu'aujourd'hui – et l'afflux d'immigrants irlandais chassés par la famine dans les logements de l'Old Town déterminèrent la construction d'un nouveau quartier de style victorien au sud de la New Town.

Années 1920

Durant les années 1920, les frontières de la ville gagnèrent Leith, au nord, Cramond, à l'ouest, et les Pentland Hills, au sud, pour reloger une population vivant dans les logements insalubres du centre-ville.

1995

Les districts de la vieille ville et de la nouvelle ville sont classés patrimoine mondial par l’Unesco depuis 1995.

1997-1999

Une nouvelle ère s'ouvre en 1997, quand les Écossais se prononcent par référendum en faveur de l'élection d'un Parlement écossais, qui tint sa première séance à Édimbourg en juillet 1999.

2003

Lesley Hinds, du Parti Travailliste, est élue Lord Provost d'Édimbourg.

2007

En mai, George Grubb (Liberal Democrat) est élu Lord Provost d'Édimbourg.

2011

Le SNP, Parti national écossais indépendantiste, remporte haut la main les élections régionales et promet un référendum sur l'indépendance de l'Écosse dans les cinq années à venir.

En savoir plus sur http://www.lonelyplanet.fr/destinations/europe/ecosse/edimbourg/culture-et-histoire/histoire#cbyZMlsbfx1m3U76.99

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire